Expert renommé : la jurisprudence du Tribunal fédéral consacrée aux troubles maladifs liés à la douleur repose sur de fausses appréciations des données empiriques de la médecine

Le Tribunal fédéral nie toute rente de l’assurance-invalidité essentiellement aux victimes de troubles liés à la douleur au motif qu’un trouble somatoforme douloureux  durable peut être surmonté grâce à un effort de volonté raisonnablement exigible de l’assuré. Il croit ainsi en appeler aux données empiriques de la médecine.

Le Pr Henningsen (Université technique de Munich) démontre, dans son expertise de mai 2014, que cela est irrelevant. Il décrit la pratique du Tribunal fédéral comme « dénuée de tout fondement empirique et logique, insoutenable dans son résultat et globalement fausse ».

La jurisprudence consacrée à ce que l’on appelle les syndromes sans pathogénèse ni éthologie claires et sans constat de déficit organique perd sa clé de voûte et doit fondamentalement être repensée.

Lire le document

Retour